Comment partager les bénéfices de l’entreprise avec ses salariés ?

Dans une entreprise, l’apport du personnel est une forme de participation qui contribue à ses bénéfices. Certes, la société est le moteur de l’économie nationale, mais sans des employés pour la faire fonctionner, cela reste vain. La prouesse entrepreneuriale est le fruit du dévouement des salariés, c’est la raison qui guide cette idée de partager le bénéfice avec eux. Comment cela s’effectue ?

Le partage de bénéfice

En générale, un bénéfice en société se partage en trois. La première part est appelée dividende des actionnaires qui est précisément distribuée entre les associés. La seconde partie est la participation ou l’intéressement qui est dédié aux salariés et la troisième part servira à financer les investissements à venir de la société. La participation ainsi que l’intéressement sont des versements sous forme de prime allouée aux employés. Cela dépend de leurs performances et de leurs résultats. Son instauration est obligatoire au niveau des entreprises ayant au moins 50 salariés. Par contre, elle est également facultative pour d’autres sociétés.

La prime de productivité

Ce genre de prime est obligatoire si inclus dans le contrat de travail. Elles ne sont pas fixes, mais varient en fonction du bénéfice de l’entreprise. C’est pour cette raison qu’on parle de solution de partage de bénéfice avec le salarié. Il est possible que d’autres primes dépendent de la bonne volonté de l’employeur. À ce titre, celles-ci sont imposables et n’ont aucun effet sur le salaire de base. Généralement, ces avantages sont payés au salarié en raison de sa présence à l’entreprise. On regroupe dans ce type les primes d’anciennetés, d’assiduités, les allocations de transports et de repas. Par contre, elles peuvent également récompenser les performances de l’employé au travail. D’ailleurs, c’est cette méthode qui partage correctement les bénéfices liés aux efforts du subordonné. Cela inclut la prime de bilan, de rendement, des objectifs ou des résultats, ainsi que de la participation.

La prime liée au travail

Le salaire n’est pas la seule rémunération à laquelle un salarié a droit. La prime est une manifestation encourageante pour motiver les salariés. Les primes peuvent être liées au travail effectué, en prenant en compte les difficultés dont le salarié fait face. En effet, elle dépend totalement de la nature de l’activité. Celle-ci prend en compte, les risques, les différences d’atmosphères, les horaires de travail, la sécurité et les inconvénients sanitaires. Ce genre de prime est défini dans la convention collective ou le règlement intérieur.

Définir les vraies priorités pour son entreprise grâce au coaching
L’expert-comptable, un véritable allié pour votre entreprise