Les 10 principales qualités de la gestion du leadership

Publié le : 07 décembre 20239 mins de lecture

Vous avez peut-être entendu citer le leadership en précisant les différences entre un leader et un patron. En réalité, les gens perçoivent ces deux désignations de manière différente, même si leur fonctionnalité est similaire. Un patron est quelqu’un qui peut montrer le chemin mais pas le diriger. Alors qu’un leader montre le chemin et vous accompagne également. C’est la première bonne caractéristique qui le distingue et qui a un impact énorme sur les personnes sous la direction du leader.

Qu’est-ce que le leadership ?

La personne à qui vous rendez des comptes peut être un gestionnaire qui s’assure que vous faites le travail à temps. Cependant, un bon leader ne se contente pas de vous instruire, il vous aide et vous guide. Il/elle est clairvoyant(e) et peut transformer les rêves en réalité. Il/elle vous emmène dans son voyage et atteint les objectifs ensemble.

Nous vous recommandons : Développez vos talents de manager

Qu’est-ce que les compétences de leadership ?

Les compétences de leadership sont bien plus que le type de travail qu’un leader est en droit d’effectuer. Ses compétences impliquent la façon dont il/elle gère et fait avancer l’équipe pour accomplir ses objectifs. Elles concernent l’honnêteté, l’intégrité, la confiance, la volonté, les capacités de prise de décision, et bien plus encore. Toute une équipe dépend de cette personne et de ses compétences.

Dans le même thème : Difficulté à s'exprimer en public : les solutions

Doit avoir des qualités de leadership

En plus des activités régulières de leadership, voici le type de compétences qu’un leader doit avoir :

L’honnêteté

L’honnêteté est la qualité de base d’un leader sans laquelle une équipe ne peut réussir. Vous pouvez être le leader d’une équipe sportive, le directeur d’une entreprise ou le capitaine d’une armée – rien ne fonctionne bien pour le groupe sans votre intégrité. Comment pouvez-vous attendre de vos subordonnés qu’ils soient sincères si vous manquez vous-même de cette qualité ? Les leaders gravissent l’échelle du succès lorsqu’ils s’en tiennent aux valeurs.

Confiance

Un leader est une force motrice pour chaque subordonné et un stimulant pour leur niveau de confiance. Il y a des moments où les membres de l’équipe se sentent impuissants, mais un leader doit toujours être confiant dans son objectif. Si un leader n’est pas sûr de prendre des décisions, les subordonnés seront également confus et pourraient refuser de vous suivre. Les leaders doivent suinter de confiance et d’assurance pour s’attendre à ce que leurs subordonnés les admirent.

Inspirer les gens

L’une des compétences difficiles qu’un leader doit posséder et entretenir est de persuader les gens de le suivre. Cela n’est possible que lorsqu’il/elle donne le bon exemple. Dans les moments difficiles, les suiveurs regardent leurs leaders pour voir comment réagir aux situations difficiles. Si les leaders gèrent les situations difficiles avec grâce et positivité, cela se verra dans leurs actions. Les leaders doivent avoir le pouvoir de rester calmes sous la pression et d’augmenter le niveau de motivation. Les qualités de leadership font rêver les autres, leur permettent d’apprendre et d’en faire plus. Si vous parvenez à inspirer vos subordonnés, vous serez en mesure de surmonter toutes les difficultés.

La passion

L’amour de votre travail vient de l’intérieur et personne ne pourra jamais vous forcer à aimer votre travail. Si un leader n’aime pas ce qu’il fait ou n’est pas passionné par son travail, les autres manqueront aussi de passion. Lorsque vos coéquipiers constatent que vous travaillez extrêmement dur pour atteindre un objectif, ils feront de leur mieux pour vous élever. Ils vous respectent également davantage et insufflent une énergie constante à l’espace de travail. Si vos subordonnés trouvent un manque d’intérêt pour le leadership et la gestion, ils manqueront eux aussi de passion. Ainsi, un leader doit constamment être sur ses gardes et s’assurer que les gens trouvent de la motivation en eux.

Bien communicatif

Parmi les styles de leadership essentiels figure le potentiel de communication d’un leader. Il doit être facilement abordable et ouvert à l’écoute de chacun. Si vous ne parvenez pas à vous expliquer avec votre équipe en raison d’un manque de compétences en communication, vous ne pouvez pas être un bon leader. Vous devez savoir comment vous rendre explicable et facile à comprendre. Les mots peuvent motiver les gens et les mettre sur la bonne voie. Vous devez leur faire faire l’impensable et vous ne pouvez le faire que si vous leur communiquez ce qu’ils doivent faire. Vous devez également donner à vos subordonnés l’espace nécessaire pour venir vous voir et discuter de leurs problèmes et griefs. Si vous ne faites que leur dire ce qu’ils doivent faire sans les écouter, vous n’aurez pas les bonnes compétences de leadership.

Capacité à prendre des décisions

Un leader a une vision futuriste et cela le détermine à prendre la bonne décision. Une seule décision prise par un leader peut avoir un impact sur les masses. Les leaders doivent beaucoup réfléchir avant de faire un choix car celui-ci a un impact sur l’ensemble de l’équipe. Bien que la plupart des décideurs prennent des décisions par eux-mêmes, vous devez consulter les parties prenantes avant de prendre une mesure importante. Lorsque cela concerne tout le monde, il est bon d’informer au moins votre prochaine action et de prendre des avis sur ce qu’ils pensent ou suggèrent.

La responsabilité

Un bon leader assumera une plus grande part du blâme lorsque les choses vont mal et une moindre part du crédit lorsque les choses vont bien. Vous devez également vous assurer que chaque subordonné est responsable de toutes les bonnes choses qu’il fait et des erreurs qu’il commet.

Donnez-leur du crédit lorsqu’ils font quelque chose de bien et aidez-les à s’améliorer lorsqu’ils ne le font pas. Si vous les tenez responsables de leurs actions, ils auront un meilleur sens des responsabilités et prendront leurs tâches plus au sérieux.

L’autonomisation

Un leader doit absolument reconnaître les compétences de leadership qu’il doit avoir, mais aussi réaliser qu’il peut parfois se tromper. Vous devez aider vos subordonnés à se déléguer des tâches et à être suffisamment autonomes pour ne pas avoir besoin de vous en permanence.

Si vous êtes continuellement en train de microgérer chaque étape de votre équipe, elle sera toujours dépendante de vous. Que se passe-t-il si vous prévoyez de prendre un congé ou de tomber malade ? L’équipe ne pourra pas fonctionner sans vous ?

Lorsque vous déléguez des tâches à vos subordonnés, ils ont l’occasion de prendre des décisions et de montrer à quel point ils peuvent fonctionner sans votre aide. Cela les aide non seulement à se développer, mais vous permet également de vous occuper d’autres aspects importants qui nécessitent votre attention.

Le pouvoir d’innover

Le pouvoir d’innover distingue un leader de son suiveur. Pour prendre de l’avance dans le monde compétitif, le leadership a besoin de créativité et d’innovation. La pensée créative et les essais et erreurs continuels pour innover, vous permettent de vous démarquer du reste des gens. Le leadership a besoin que vous sortiez des sentiers battus et que vous proposiez des choses que personne n’a essayées auparavant. C’est à ce moment-là que vous pouvez transformer les rêves en réalité.

Empathie

Les leaders doivent également avoir de l’empathie pour leurs subordonnés, car il s’agit de travail d’équipe et non de ce qu’il fait lui-même. Vous ne pouvez pas négliger vos subordonnés lorsqu’ils ont des besoins ou des problèmes. Vous devez comprendre ce qu’ils ressentent afin d’accroître leur efficacité. Les leaders doivent travailler dur et fournir aux subordonnés des solutions afin qu’il leur soit plus facile de travailler.

 

Les bonnes qualités de leadership ont besoin de tout cela et elles commencent par une étape simple qui consiste à être en paix avec soi-même. Une fois que vous êtes dans le meilleur état d’esprit, vous pouvez relever tous les défis et faire face à tous les problèmes qui se présentent à vous. Assurez-vous simplement d’emmener votre équipe avec vous dans ce voyage et ensemble vous trouverez le succès.

Micromanagement : comment peut-il affecter votre entreprise ?
6 façons intelligentes d’améliorer la productivité de votre centre d’appels

Plan du site