Souffrance au travail : quelles sont les causes ?

souffrance

Conflit professionnel, incivilité, ou encore harcèlement et manque de reconnaissance envers les collaborateurs sont autant de problèmes qui peuvent conduire à un épuisement au travail. Plusieurs salariés reconnaissent ainsi subir une souffrance au travail. En plus, cette souffrance peut se montrer sous plusieurs formes qui peuvent être très graves pour chaque salarié. Et l’origine de cette souffrance réside en fait dans le lieu de travail. Mais, quelles sont alors les causes de la souffrance au travail ?

Manque de reconnaissance et épuisement professionnel

La souffrance au travail est surtout une souffrance mentale et un mal-être. Elle ne se limite donc pas à un simple malaise, elle peut affecter jusqu’à la santé morale du salarié. La plupart des salariés sentent trop souvent qu’ils ne sont pas reconnus à leur juste valeur. Lorsqu’il n’y a pas de reconnaissance professionnelle, il n’y a pas d’épanouissement au travail. En effet, celle-ci peut dépendre de quelques facteurs comme la position dans l’organigramme et du salaire. Mais aussi, il y a le simple remerciement de la part d’un autre collègue ou du supérieur hiérarchique qui est un signe de gratitude. Les comportements positifs entre les membres de l’équipe sont indispensables pour améliorer le bien-être au travail.
Après, il y a l’épuisement professionnel. En plus d’un manque de reconnaissance, certains salariés subissent également une surcharge de travail. Il y a l’intensification des tâches qui doivent être réalisées à temps. C’est l’une des causes du mal-être au travail. En réalité, la souffrance et travail ne vont pas ensemble, car si le salarié souffre en réalisant ses tâches, il ne va pas faire un bon travail. En plus de ça, les pauses sont réduites dans certaines entreprises, alors que les tâches augmentent. Ce ne sont pas seulement les tâches qui augmentent, mais les résultats attendus doivent être également impeccables pour ne pas être pénalisé. Alors, cliquez ici pour en savoir plus sur les causes de la souffrance des employés.

Défaut d’organisation au niveau du lieu de travail

L’organisation dans certains lieux de travail est défaillante. Ces défauts d’organisation rendent vraiment difficile l’exécution de toutes les missions confiées aux salariés. Parmi ces défauts, il y a les consignes peu claires ou encore contradictoires et qui peuvent générer des confusions pour les travailleurs. En plus, le planning peut parfois être incohérent. Le défaut de communication peut aussi poser problèmes. Une incompréhension de la directive cause des confusions. En effet, la communication au travail est très importante, mais si elle est prise à la légère alors un véritable fossé peut exister entre les collaborateurs.
Le mal-organisation peut également créer des problèmes d’emploi du temps au travail. Ce dernier affecte le temps de pause, par exemple, et une augmentation de temps de travail. Mais cela va donner de la fatigue pour chacun.
Après, il y a aussi le manque d’ergonomie du poste de travail. Parfois, ce dernier peut être trop étroit ou mal conçu, avec des outils défaillants, etc.
L’entreprise doit cependant bien organiser le travail au sein de l’entreprise si l’entrepreneur veut éviter à ses collaborateurs de souffrir au travail tout le temps.

Souffrance au travail causée par le harcèlement

La souffrance au travail peut affecter le mental et le moral du salarié. En ce moment, avec les nouvelles technologies, il arrive que les supérieurs hiérarchiques harcèlent à l’aide des téléphones et messages. Le harcèlement est aussi le plus grave pour le mental.
Le harcèlement peut être aussi des tâches répétitives. Donc, il y a la monotonie, au travail de nuit surtout.
Avec les différents types de harcèlement au travail, les salariés qui éprouvent un mal être au travail n’osent pas parler de peur de perdre leur emploi. C’est un sujet dit tabou depuis longtemps. Certains salariés préfèrent alors garder le silence, mais ça va créer une souffrance. La souffrance au travail peut alors se montrer sous plusieurs formes.
En effet, le harcèlement est le plus subi par les salariés. Le patron infantilise son personnel afin d’obtenir exactement ce qu’il veut. Cela devient alors très frustrant pour l’employé. Avec ces conditions, il est difficile pour les employés de s’épanouir au travail.
Le harcèlement affecte surtout le moral des employés car ceux-ci ne peuvent rien faire face aux exigences de leur patron. Les collaborateurs n’ont plus de valeur aux yeux de leur supérieur et se font parfois piétiner.
Certains salariés sont aussi affectés mentalement et souffrent. Le mal-être et le stress les affectent peu à peu. En plus, avec les smartphones, la situation empire avec le fait que le patron peut suivre les salariés et les espionner partout.

L’environnement au travail

Le stress touche beaucoup d’employés en ce moment et déclenche de nombreux symptômes. Plusieurs causes peuvent affecter le moral et le mental, et même le physique des employés, et leur causent un mal-être au sein du lieu de travail. La souffrance au travail peut être causée par l’environnement interne de l’entreprise. Il faut cependant comprendre tout ce qui vous entoure pour connaître l’environnement. Ce dernier concerne aussi tout ce qui permet la réalisation de votre job. Mais, cela peut concerner aussi les personnes autour de vous.
Les problèmes liés à l’environnement de travail sont en principe un lieu de travail mal aéré et qui peut retenir plus de chaleur. Le lieu peut être sale également. Ces problèmes causent après un mal-être au travail. Ensuite, un lieu de travail bruyant crée du stress et des maux de tête. Mais, trop de calme peut être aussi très frustrant pour tous.
Ensuite, un matériel de travail défectueux, ou encore le manque de matériel peut incommoder.
Après, le mépris et l’irrespect entre collègues peuvent conduire à une souffrance au travail. Avec les nuisances sonores et les transports, la souffrance des employés peut aussi s’intensifier. Le travail est parfois trop dur, donc s’il y a d’autres sources de stress, elles peuvent conduire à une souffrance au travail pour les travailleurs de l’entreprise.

L’avenir de l’entreprise et l’incertitude

Dans une entreprise, l’ensemble de collaborateurs se sentent plus menacés par les incertitudes concernant l’avenir de l’entreprise. Si l’entreprise enregistre cependant des pertes, les salariés se posent souvent la question de perdre ou pas leur emploi en cas de faillite. Ces incertitudes des collaborateurs augmentent quand il y a, par exemple, une perte de la part du marché, ou une concurrence devenue excessive des autres acteurs du même secteur d’activité, ou alors un défaut de trésorerie. Il peut y avoir plusieurs situations possibles au sein de l’entreprise qui vont créer chez les salariés des incertitudes.
Les problèmes sur l’avenir de l’entreprise peuvent conduire à une faiblesse des revenus des salariés. Le plus difficile, c’est de s’investir dans un travail et de récolter peu. Donc, c’est une source de souffrance au travail. Il arrive que les salariés travaillent avec plus de pression mais récoltent peu de revenu avec le problème au niveau de l’entreprise. Des revenus faibles conduisent à une souffrance physique des salariés.
Les employés souffrent parfois de dépression à force de trop penser à l’avenir de l’entreprise. En plus, la recherche de travail n’est pas une tâche facile. Chaque salarié doit alors faire en sorte de préserver l’entreprise pour ne pas perdre son job. Cette situation cause par conséquent du stress, peut-être même une insomnie pour chacun. La peur de se retrouver au chômage est un combat pour tous les salariés d’une entreprise.

Livraison de plateaux repas traiteur en entreprise
Entreprise : l’open space est-il passé de mode ?