Entreprise : l’open space est-il passé de mode ?

La mode de l’open space a conquis de nombreuses entreprises. Elles les apprécient surtout pour son côté pratique et économique. En effet, en matière de coût et d’économie d’espace, elles ont pu diminuer leur charge d’exploitation. Cependant, travailler de cette façon a généré des incommodités au fil du temps. Découvrez les revers de cette tendance tirée d’une ancienne méthode.

Définition du concept

L’open spaceou « plateau ouvert » en traduction française, a été créé par les Américains en 1950. Ce n’est que durant les années 80 que l’Europe acquiert ce mode de fonctionnement original. Il s’agit d’assembler des espaces de travail dans un seul et même endroit sans cloisons. Les sociétés qui ont adopté ce système sont nombreuses. Actuellement, les statistiques ont montré que près de 23 % des salariés en France œuvrent dans un tel milieu de travail. Cette tendance permettrait de favoriser la communication entre collaborateurs et d’obtenir un meilleur suivi de la part des supérieurs. En matière de coût, c’est une occasion très avantageuse pour le portefeuille de l’entreprise.

Les limites de la tendance

Le premier inconvénient rencontré se trouve notamment au niveau de la sonorité. L’ensemble des salariés produisent énormément de bruit ce qui engendre parfois un manque de concentration pour les autres. En effet, il a été remarqué que plusieurs employés viennent s’isoler dans les salles de réunion pour pouvoir travailler tranquillement. Autre part, la présence d’un collègue à proximité peut également être source de gêne. Les conversations interminables empêcheront la productivité et l’atteinte des objectifs serait alors menacée. Certains salariés ont noté par la même occasion que travailler au sein d’un open space favorise la sensation d’être sous pression. Sous le regard permanent d’un supérieur, ces derniers se sentent opprimés.

Les autres inconvénients constatés

Cette mode d’agencement des bureaux rencontre également d’autres difficultés. Elle serait à l’origine des surmenages. En effet, entre les bruits produits par les claviers d’ordinateurs, les conversations entre collaborateurs ou téléphoniques, les va-et-vient interminables, sans oublier la surveillance permanente des supérieurs hiérarchiques, il y a de quoi démotiver certains employés. Un autre désavantage de l’open space est l’impossibilité d’avoir un peu d’intimité sur son lieu de travail. Lors de la pause déjeuner sur place, il n’y a pas moyen d’être discret, sans que tout le monde soit au courant. Pour finir, cette tendance serait-elle favorable ou non pour le bon fonctionnement de la société ou pour le bien-être des salariés ?

Conseils pour aménager une salle détente en entreprise
Comment motiver vos salariés pour diminuer le turn-over dans votre entreprise ?